le btob en région

La région Auvergne / Rhône-Alpes, deuxième bassin d’emploi pour le commerce B to B

12 octobre 2017 |par btobenregion | Commentaires fermés sur La région Auvergne / Rhône-Alpes, deuxième bassin d’emploi pour le commerce B to B | Emploi, Formation | ,

Le commerce B to B (« Business to Business » ou commerce de gros et international) est un secteur important de l’économie française, bien que ses activités soient relativement méconnues du grand public. L’an passé, il a ainsi généré 787 milliards d’euros de chiffres d’affaires soit le double de celui de la grande distribution et pesait 37 % du PIB national.

Selon le dernier bilan régional publié par l’Observatoire des métiers d’INTERGROS [1], un peu plus de 5 300 entreprises du secteur déclaraient en 2016 leur siège social ou un de leurs établissements dans la région Auvergne / Rhône-Alpes. Ces entreprises, à 82 % des TPE de moins de 11 salariés, représentaient près de 66 700 salariés, soit le deuxième bassin d’emploi du secteur au niveau national derrière l’Ile-de-France.

A noter tout de même que si les TPE étaient largement majoritaires, 50 % des salariés du secteur dans la région travaillaient dans des entreprises de plus de 50 salariés.

Par ailleurs, selon l’enquête « Besoins en main-d’œuvre 2017 » réalisée par Pôle Emploi en partenariat avec le CREDOC [2], la majorité des établissements de la région déclarait début 2016 des intentions de recrutement en hausse pour l’année 2017 (+23,2% par rapport aux intentions déclarées début 2015). Plus d’un tiers – 34% – de ces intentions de recrutement étaient déclarées par des établissements situés dans le département du Rhône.

Cette tendance traduit le dynamisme actuel porté par les entreprises du commerce B to B dans la région et démontre que les opportunités professionnelles offertes par ce secteur sont nombreuses. C’est d’ailleurs ces opportunités qui seront présentées lors de plusieurs rencontres organisées prochainement par INTERGROS et la CGI [3] et qui réuniront des professionnels du secteur, des professeurs et des étudiants.

Téléchargez l’édition 2017 du bilan régional de l’emploi et la formation professionnelle

 

[1] INTERGROS est l’Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) et l’Organisme collecteur de la taxe d’apprentissage (OCTA) des entreprises du commerce de gros et international. Il est habilité par l’Etat pour la collecte des contributions des entreprises du secteur relatives à la formation continue et à l’apprentissage. Le champ de compétences d’INTERGROS couvre 10 branches professionnelles et représentait en 2016 plus de 38 000 entreprises pour près de 490 000 salariés.

[2] Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie

[3] La Confédération du commerce de gros et international représente et défend les intérêts des entreprises du commerce de gros et international (également appelé commerce B to B) tant au niveau national qu’européen, sur les axes économiques, sociaux, emploi-formation et environnementaux.

Continuer à lire

La région Ile-de-France, premier bassin d’emploi pour le commerce B to B

6 octobre 2017 |par btobenregion | Commentaires fermés sur La région Ile-de-France, premier bassin d’emploi pour le commerce B to B | Emploi, Formation | ,

Le commerce B to B (« Business to Business » ou commerce de gros et international) est un secteur important de l’économie française, bien que ses activités soient relativement méconnues du grand public. L’an passé, il a ainsi généré 787 milliards d’euros de chiffres d’affaires soit le double de celui de la grande distribution et pesait 37 % du PIB national.

Selon le dernier bilan régional publié par l’Observatoire des métiers d’INTERGROS [1], un peu plus de 11 620 entreprises du secteur déclaraient en 2016 leur siège social ou un de leurs établissements dans la région Ile-de-France. Ces entreprises, à 81 % des TPE de moins de 11 salariés, représentaient près de 146 420 salariés, soit le premier bassin d’emploi du secteur au niveau national.

A noter tout de même que si les TPE étaient largement majoritaires, 50 % des salariés du secteur dans la région travaillaient dans des entreprises de plus de 50 salariés.

Par ailleurs, selon l’enquête « Besoins en main-d’œuvre 2017 » réalisée par Pôle Emploi en partenariat avec le CREDOC [2], la majorité des établissements de la région déclarait début 2016 des intentions de recrutement en hausse pour l’année 2017 (+4,6% par rapport aux intentions déclarées début 2015). Plus d’un cinquième – 20,6% – de ces intentions de recrutement étaient déclarées par des établissements situés dans le département des Hauts-de-Seine.

Cette tendance traduit le dynamisme actuel porté par les entreprises du commerce B to B dans la région et démontre que les opportunités professionnelles offertes par ce secteur sont nombreuses. C’est d’ailleurs ces opportunités qui seront présentées lors de plusieurs rencontres organisées prochainement par INTERGROS et la CGI [3] et qui réuniront des professionnels du secteur, des professeurs et des étudiants.

Téléchargez l’édition 2017 du bilan régional de l’emploi et la formation professionnelle

 

[1] INTERGROS est l’Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) et l’Organisme collecteur de la taxe d’apprentissage (OCTA) des entreprises du commerce de gros et international. Il est habilité par l’Etat pour la collecte des contributions des entreprises du secteur relatives à la formation continue et à l’apprentissage. Le champ de compétences d’INTERGROS couvre 10 branches professionnelles et représentait en 2016 plus de 38 000 entreprises pour près de 490 000 salariés.

[2] Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie

[3] La Confédération du commerce de gros et international représente et défend les intérêts des entreprises du commerce de gros et international (également appelé commerce B to B) tant au niveau national qu’européen, sur les axes économiques, sociaux, emploi-formation et environnementaux.

Continuer à lire

La région Hauts-de-France, un carrefour au cœur de l’Europe pour le commerce B to B

2 octobre 2017 |par btobenregion | Commentaires fermés sur La région Hauts-de-France, un carrefour au cœur de l’Europe pour le commerce B to B | Emploi, Formation | ,

Le commerce B to B (« Business to Business » ou commerce de gros et international) est un secteur important de l’économie française, bien que ses activités soient relativement méconnues du grand public. L’an passé, il a ainsi généré 787 milliards d’euros de chiffres d’affaires soit le double de celui de la grande distribution et pesait 37 % du PIB national.

Selon le dernier bilan régional publié par l’Observatoire des métiers d’INTERGROS [1], un peu plus de 2 647 entreprises du secteur déclaraient en 2016 leur siège social ou un de leurs établissements dans la région Hauts-de-France. Ces entreprises, à 80 % des TPE de moins de 11 salariés, représentaient près de 36 000 salariés.

A noter tout de même que si les TPE étaient largement majoritaires, 51 % des salariés du secteur dans la région travaillaient dans des entreprises de plus de 50 salariés.

Par ailleurs, selon l’enquête « Besoins en main-d’œuvre 2017 » réalisée par Pôle Emploi en partenariat avec le CREDOC [2], la majorité des établissements de la région déclarait début 2016 des intentions de recrutement en hausse pour l’année 2017 (+1,9 % par rapport aux intentions déclarées début 2015). Près de la moitié – 47% – de ces intentions de recrutement étaient déclarées par des établissements situés dans le département du Nord.

Cette tendance traduit le dynamisme actuel porté par les entreprises du commerce B to B dans la région et démontre que les opportunités professionnelles offertes par ce secteur sont nombreuses. C’est d’ailleurs ces opportunités qui seront présentées lors de plusieurs rencontres organisées prochainement par INTERGROS et la CGI [3] et qui réuniront des professionnels du secteur, des professeurs et des étudiants.

Téléchargez l’édition 2017 du bilan régional de l’emploi et la formation professionnelle

 

[1] INTERGROS est l’Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) et l’Organisme collecteur de la taxe d’apprentissage (OCTA) des entreprises du commerce de gros et international. Il est habilité par l’Etat pour la collecte des contributions des entreprises du secteur relatives à la formation continue et à l’apprentissage. Le champ de compétences d’INTERGROS couvre 10 branches professionnelles et représentait en 2016 plus de 38 000 entreprises pour près de 490 000 salariés.

[2] Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie

[3] La Confédération du commerce de gros et international représente et défend les intérêts des entreprises du commerce de gros et international (également appelé commerce B to B) tant au niveau national qu’européen, sur les axes économiques, sociaux, emploi-formation et environnementaux.

Continuer à lire

La CGI en régions

10 janvier 2017 |par btobenregion | Commentaires fermés sur La CGI en régions | Formation | ,

Les réformes territoriales et de l’apprentissage donnent une nouvelle résonance aux actions de promotion du secteur : une convention de coopération tripartite et une régionalisation des actions.

Pour une meilleure visibilité du commerce de gros et international.

Dans le cadre de la convention de coopération avec le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MENESR), la CGI et Intergros, cosignataires, mettent en place un plan d’actions destiné à promouvoir le secteur du commerce de gros et international auprès des étudiants et des jeunes en général. C’est de la réforme de la formation professionnelle de 2014 qui missionne désormais INTERGROS – OPCA de la branche – comme collecteur de la taxe d’apprentissage, que découle cette nouvelle configuration.

Ce travail conjoint, initié il y a plusieurs années, va permettre de renforcer l’efficience des actions engagées par la profession au service de l’accompagnement de l’orientation des jeunes. La profession souhaite en effet valoriser les possibilités qu’offrent les entreprises du BtoB en termes de carrières et d’emploi.

La CGI pilote ainsi des réunions régionales à destination des étudiants et des professeurs de BTS TC (Technico-Commercial), BTS NRC (Négociation Relation Client) et BTS TPL (Transport et Prestation Logistique) et BTS CI (Commerce International).

Le 30 septembre 2016, la CGI et Intergros étaient en région des Hauts-de-France, à Liévin, pour une présentation des métiers du BtoB à destination des étudiants de 1ère année de BTS. Cette manifestation faisait suite à une réunion préliminaire qui s’était tenue en mai dernier et qui ciblait cette fois le corps enseignant et l’inspection académique.

Par la suite, le 5 octobre, la CGI et Intergros avaient rendez-vous en Région Rhône-Alpes Auvergne en présence du monde pédagogique régional. Ce fut une fois encore l’opportunité pour le secteur de présenter ses métiers et ses possibilités de carrières par le biais de témoignages d’entreprises (leurs attentes en termes de recrutement notamment) et de chercheurs. Lors de cette rencontre Catherine PARDO, enseignant-chercheur à l’EM LYON, qui intervenait dans le cadre de la Chaire de Recherche CGI, a pu sensibiliser les professeurs aux enjeux auxquelles sont confrontées les pratiques commerciales du BtoB.

En appui de ces réunions régionales, une campagne de communication locale avec le Quotidien gratuit Direct Matin a été lancée. Ainsi, des formats exclusifs Direct Matin dédiés au commerce de gros et international ont été diffusés sur les lieux et à proximité des différentes réunions. Le support présente de façon concrète les métiers du secteur : les fonctions commerciales et logistiques avec un focus sur le potentiel d’emploi de la région concernée.

Ces actions de terrains marquent le début d’une campagne de plus grande ampleur qui sera lancée au niveau national à compter de la fin d’année 2016 autour d’un spot publicitaire sur les perspectives d’emploi dans le BtoB et d’un programme court dédié au monde de l’entreprise et sponsorisé par notre secteur. Ces deux films seront diffusés sur des chaînes nationales et couplées d’un dispositif digital.

Prochaines étapes : des rencontres régionales en PACA et Nouvelle-Aquitaine.

Continuer à lire

300 étudiants découvrent les opportunités d’emploi du commerce de gros et international

15 décembre 2016 |par btobenregion | Commentaires fermés sur 300 étudiants découvrent les opportunités d’emploi du commerce de gros et international | Emploi | , , ,

La CGI poursuit ses rencontres régionales destinées à faire découvrir le secteur du BtoB aux étudiants et à leurs professeurs.

CGI et INTERGROS sont intervenus le 1er décembre au Lycée Gaston Berger devant un large public composé d’étudiants en BTS Technico-commerciale (TC), Commerce international (CI), Transports et prestations logistiques (TPL), d’enseignants, de personnel académique en charge des relations école-entreprises, en présence de professionnels du secteur. « Cette matinée est intéressante à tout point de vue. Elle expose avec précision des métiers d’avenir à de jeunes étudiants et met à disposition un lieu d’échange exclusif entre ces futurs diplômés et les entreprises ».

Les Hauts-de-France concentrent de nombreux acteurs du commerce de gros et international : 2 646 entreprises (77% de TPE), 35 203 salariés dont 6 250 nouveaux employés en 2015.

Lire l’aticle sur le site du Lycée Gaston Berger

Continuer à lire